L'AGENDA du 33

L'AGENDA qui rentre en résistance culturelle, sociale, et politique ...
 
AccueilAccueil  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer   LE PORTAIL  ! LE PORTAIL !  CalendrierCalendrier  Tchat !Tchat !  EcouterEcouter  MembresMembres  GroupesGroupes  GalerieGalerie  RechercherRechercher  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Ici on noie les Algériens

Aller en bas 
AuteurMessage
La mouche hard

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Ici on noie les Algériens    Lun 17 Oct - 20:32

le lundi 17 octobre 2011 à 2 r-d-v pour les 50 ans des massacres du 17 octobre 1961 :

À 18h : à la Machine à Lire (8 place du Parlement) : Présentation par Mathieu Rigouste, chercheur en sciences sociales rattaché à l’université Paris-VIII, de ses deux livres : L’ennemi intérieur. La généalogie coloniale et militaire de l’ordre sécuritaire dans la France contemporaine (La Découverte, 2009) et Les marchands de peur. La bande à Bauer et l’idéologie sécuritaire (Libertalia, 2011). Il sera mis à la question par Ollivier Joulin, conseiller national du Syndicat de la Magistrature.

à 20h : à l’Utopia (5 place Camille Julian) : Avant-première du film « Ici on noie les Algériens (17 octobre 1961) » de Yasmina Adi (sortie en salle le 19 octobre 2011). Projection suivie d’un débat avec le public animé par M. RIGOUSTE.

Vous trouverez en pj l’affiche annonçant ces évènements.

Les massacres du 17 octobre 1961 désignent la répression sanglante ayant frappé une manifestation pacifique organisée par le Front de libération nationale algérien (FLN) en protestation contre un couvre-feu et autres restrictions racistes de libertés imposées aux « FMA », Français musulmans d’Algérie, dans Paris et sa banlieue. Entre 200 et 400 manifestants sont morts. On retrouvera parmi eux des dizaines de noyés dans la Seine. Sans compter les milliers d’Algériens reconduits en Algérie, dont une partie aussitôt internée.

Les forces de l'ordre étaient alors dirigées par le préfet de police de la Seine, Maurice Papon. Ce dernier s’est illustré en Gironde par son rôle pendant l’Occupation, comme secrétaire de la préfecture de la Gironde, dans la déportation des Juifs de Bordeaux. C'est pourquoi, en 1998, il a été condamné pour complicité de crime contre l’humanité.

D’ailleurs nous sommes d’ici 33 revendique :

1. La reconnaissance officielle de ces massacres comme crime d’État ;

2. L’abrogation de la loi scélérate du 23 février 2005 qui officialise une interprétation positive du passé colonial de la France ;

3. L’ouverture des archives.

Merci de votre participation et merci de faire passer ces informations !

Contre le racisme, contre la politique d’immigration et pour la régularisation des sans-papiers !

D’ailleurs nous sommes d’ici 33

Mail : dailleursnoussommesdici33@hotmail.fr


Site internet : http://dailleursnoussommesdici.org/[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ici on noie les Algériens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'AGENDA du 33 :: SOCIAL-
Sauter vers: